Groupement suisse pour les régions de montagne

1

«Pour bien vivre en montagnes, nous devons plus que jamais nous battre pour maintenir et développer une économie attractive et durable.»

Pierre Mathey, président de l’Association suisse des guides de montagne

4

Le SAB représente avec conviction les communes de montagne auprès du Parlement fédéral. C’est pourquoi il est important que toutes les communes de montagne fassent partie du SAB.

Peter Flück, Président de la Conférence régionale Oberland-Ost et membre du Comité du SAB

3

Depuis plus de six ans, le SAB et l’Aide Suisse aux Montagnards ont lancé le Prix Montagne. Ensemble, nous sommes parvenus à le faire connaître auprès du public et à en faire un événement important pour les régions de montagne.

Willy Gehriger, Président du Conseil de fon- dation de l’Aide Suisse aux Montagnards

7

Grâce à l'engagement du SAB et des cantons, le programme FORTA per- met l'intégration des régions périphé- riques dans le réseau routier national, tout en garantissant le financement des routes cantonales de montagne.

Laurent Favre, Conseiller d’Etat du canton de Neuchâtel et vice-président du SAB

6

Le SAB soutient avec succès la Société suisse d’économie alpestre (SSEA) dans ses actions en faveur de l’agriculture de montagne.

Image: © „Gstaad Saanenland Tourismus“

Erich von Siebenthal, Conseiller national et Président de la SSEA

Le Groupement Suisse pour les régions de montagne (SAB)

Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) est une association qui défend les intérêts des régions de montagne. Le SAB s’engage, au niveau politique, pour assurer un développement durable des régions de montagne et de l'espace rural. Le SAB est aussi présent sur le terrain, par le biais de nombreux projets de développement.

Devenez membre!

16

Le SAB a coordonné notre projet de mise en valeur du lait de brebis. Cette organisation a constitué un partenaire idéal.

Ioan Agapi (Association des agriculteurs de montagne de Vatra Dornei, Roumanie et membre directeur de Euromontana)

15

Le SAB s'est imposé comme la voix des montagnards sur le plan fédéral. Qu'il s'agisse d'énergie, de service public, d'agriculture ou de tourisme, le SAB veille à la cohésion nationale.

Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat du Valais

13

Le SAB, en développant son label pour les jeunes des régions de montagne, a conçu un projet novateur et porteur d’avenir. 

Josef Schuler, Directeur de l'Office pour les activités culturelles et la jeunesse du canton d'Uri 

12

Le forum des jeunes du SAB nous donne l’occasion unique de participer au développement des communes ayant obtenu le label « jeunesse ». 

Moreno Donato, Président du Forum des jeunes du SAB

11

Quelles sont les conditions permettant aux jeunes de rester dans nos villages ? Avec son label « Communes de montagne - La jeunesse, notre avenir », le SAB a apporté une solution concrète!

Sabine Wermelinger, Présidente de la Commune Flühli-Sörenberg

10

Le SAB constitue un partenaire fiable pour assurer le maintien d'un service universel qui soit disponible sur l’ensemble du territoire.

Reto Lindegger, Directeur de l'Association des Communes Suisses

Dernières nouvelles

Le SAB s’oppose résolument à l’initiative populaire « No Billag ». Car en cas d’acceptation, cette initiative aurait de lourdes conséquences quant à la diversité médiatique au sein des régions de montagne. Concrètement, la SSR ne pourrait plus exister sous sa forme actuelle et la plupart des 34 stations régionales de radio et de télévision devraient définitivement cesser leurs activités. Enfin, de nombreux emplois seraient supprimés au sein des régions de montagne.

En savoir plus

Le SAB considère que le projet d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire, intitulé « Etape d’aménagement 2020/35 », est, dans sa version actuelle, insuffisant. Il se concentre avant tout sur les agglomérations et les principaux axes du Plateau. Il renforce ainsi les disparités entre les régions, en matière d’offres de transports. Le SAB demande donc que la mise en œuvre de ce projet prenne en compte les besoins des régions alpines et de celles du Jura.

Communiqué de presse en français                

Prise de position en allemand avec résumé en français

En savoir plus

Le SAB considère le projet de réforme fiscale mis en consultation, basé essentiellement sur les dispositions de la RIE III, comme insuffisant. Pour obtenir une majorité lors d’une éventuelle votation populaire, des informations plus précises concernant l’impact de la réforme sur les recettes fiscales au niveau de la Confédération, des cantons et des communes sont indispensables.

Prise de position

En savoir plus

Les propositions du Conseil fédéral, prévues dans le cadre de la politique agricole 2022 (PA 2022), sont inadaptées. Elles prévoient d'ouvrir les frontières et jettent le doute quant à l’avenir de l’agriculture de montagne. C’est pourquoi le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) appelle à une adaptation modérée de la politique agricole actuelle. Elle doit tenir compte de la diversité régionale, favoriser des conditions cadres stables et indemniser les prestations dans le domaine de l’environnement, tout en promouvant la production régionale de lait et de viande.

Communiqué de presse

En savoir plus

Les alpages sans alimentation électrique doivent contacter la SSEA! Datant de l’époque avant l’introduction d’Internet, la technologie traditionnelle du réseau fixe est désormais obsolète. Par conséquent, Swisscom l’abandonne au profit de la technologie IP.

Communiqué de presse

En savoir plus

Jeudi, 25 janvier 2018 à Berne

Programme et inscription

En savoir plus

Dialoguez avec nous sur Facebook ou Twitter