Groupement suisse pour les régions de montagne

4

Le SAB représente avec conviction les communes de montagne auprès du Parlement fédéral. C’est pourquoi il est important que toutes les communes de montagne fassent partie du SAB.

Peter Flück, ancien président de la Conférence régionale Oberland-Ost et membre du Comité du SAB

7

Grâce à l'engagement du SAB et des cantons, le programme FORTA per- met l'intégration des régions périphé- riques dans le réseau routier national, tout en garantissant le financement des routes cantonales de montagne.

Laurent Favre, Conseiller d’Etat du canton de Neuchâtel et vice-président du SAB

6

Le SAB soutient avec succès la Société suisse d’économie alpestre (SSEA) dans ses actions en faveur de l’agriculture de montagne.

Image: © „Gstaad Saanenland Tourismus“

Erich von Siebenthal, Conseiller national et Président de la SSEA

1

«Pour bien vivre en montagnes, nous devons plus que jamais nous battre pour maintenir et développer une économie attractive et durable.»

Pierre Mathey, directeur de l’Association suisse des guides de montagne

3

Depuis plus de neuf ans, le SAB et l’Aide Suisse aux Montagnards ont lancé le Prix Montagne. Ensemble, nous sommes parvenus à le faire connaître auprès du public et à en faire un événement important pour les régions de montagne.

Willy Gehriger, Président du Conseil de fondation de l’Aide Suisse aux Montagnards

Le Groupement Suisse pour les régions de montagne (SAB)

Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) est une association qui défend les intérêts des régions de montagne. Le SAB s’engage, au niveau politique, pour assurer un développement durable des régions de montagne et de l'espace rural. Le SAB est aussi présent sur le terrain, par le biais de nombreux projets de développement.

La Vision 2035 du SAB présente quel avenir notre organisation souhaite pour les régions de montagnes et l'espace rural. 

Devenez membre!

16

Le SAB a coordonné notre projet de mise en valeur du lait de brebis. Cette organisation a constitué un partenaire idéal.

Ioan Agapi (Association des agriculteurs de montagne de Vatra Dornei, Roumanie et membre directeur de Euromontana)

15

Le SAB s'est imposé comme la voix des montagnards sur le plan fédéral. Qu'il s'agisse d'énergie, de service public, d'agriculture ou de tourisme, le SAB veille à la cohésion nationale.

Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat du Valais

13

Le SAB, en développant son label pour les jeunes des régions de montagne, a conçu un projet novateur et porteur d’avenir. 

Josef Schuler, ancien directeur de l'Office pour les activités culturelles et la jeunesse du canton d'Uri 

12

Le forum des jeunes du SAB nous donne l’occasion unique de participer au développement des communes ayant obtenu le label « jeunesse ». 

Moreno Donato, Président du Forum des jeunes du SAB

11

Quelles sont les conditions permettant aux jeunes de rester dans nos villages ? Avec son label « Communes de montagne - La jeunesse, notre avenir », le SAB a apporté une solution concrète!

Sabine Wermelinger, Présidente de la Commune Flühli-Sörenberg

10

Le SAB constitue un partenaire fiable pour assurer le maintien d'un service universel qui soit disponible sur l’ensemble du territoire.

Reto Lindegger, ancien directeur de l'Association des Communes Suisses

Dernières nouvelles

Le label « Commune de montagne – La jeunesse, notre avenir » a été conçu pour les communes qui s’engagent en faveur de leur jeunesse. Il permet, aux communes l’ayant obtenu, de démontrer ce qu’elles ont concrètement entrepris dans ce domaine. Depuis 2015, le label du SAB a été décerné à 22 communes. Celles qui souhaitent l’obtenir ont jusqu’au 9 décembre 2019 pour déposer leur candidature.

 

Communiqué de presse du 16.09.2019

Informations complémentaires

En savoir plus

La société jurassienne high-tech Geosatis, basée au Noirmont, remporte le Prix Montagne 2019 doté de 40 000 francs. Le directeur José Demetrio et son équipe ont développé un bracelet électronique fixé à la cheville, en s’appuyant sur le savoir-faire de l’industrie horlogère locale. Le Prix Montagne du public revient à Soglio-Produkte AG, établie dans le Val Bregaglia (Grisons). Cette société pionnière de la cosmétique naturelle a recueilli une majorité de suffrages parmi les quelque 5500 votants en ligne. Elle décroche ainsi le prix de 20 000 francs offert par la Mobilière Suisse Société Coopérative dans le cadre de son engagement sociétal.

Informations complémentaires

En savoir plus

Un extrait de notre revue Montagna 08-09/2019, consacré au sujet "Les Diablerets et les Alpes vaudoises" est disponible ici

En savoir plus

L’entretien et le renouvellement d’infrastructures, comme les réseaux d’eau potable, les routes ou les salles de gymnastique, constituent d’énormes défis pour les communes de montagnes et de l’espace rural. Le Groupement suisse pour les régions de montagnes (SAB) demande ainsi que le Conseil fédéral développe des solutions, en collaboration avec les cantons et les communes.

Communiqué de presse du 02.09.2019

Présentations de la journée d'étude du 30.08.2019

En savoir plus

Le SAB veut mieux soutenir l’agriculture de montagne. Par conséquent, le SAB demande des corrections de la « Politique agricole 2022 » et s’oppose à l’initiative sur l’eau potable propre, ainsi que celle pour une Suisse libre de pesticides de synthèse. Toutes deux sont rejetées, car elles sont jugées trop radicales. D’autre part, le SAB a présenté sa nouvelle vision en faveur des régions de montagnes.

Communiqué de presse du 29.08.2019

Vision du SAB 2035

Rapport de base sur la Vision 2035 (en allemand)

 

· 

En savoir plus

La législation sur les résidences secondaires est entrée en vigueur le 1er janvier 2016. A cette occasion, le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB), la Fédération suisse du tourisme (FST) et l’Association suisse des propriétaires fonciers (HEV Schweiz) ont fait le point hier à Berne. Près de quatre ans après l'entrée en vigueur des dispositions législatives, il est évident que l’acceptation de l’initiative sur les résidences secondaires a laissé des traces et que certaines questions ne sont toujours pas réglées. Il est donc nécessaire de corriger certains aspects et d’introduire des mesures d’accompagnement.

Communiqué de presse

En savoir plus

Dialoguez avec nous sur Facebook ou Twitter