Groupement suisse pour les régions de montagne

1

«Pour bien vivre en montagnes, nous devons plus que jamais nous battre pour maintenir et développer une économie attractive et durable.»

Pierre Mathey, directeur de l’Association suisse des guides de montagne

7

Grâce à l'engagement du SAB et des cantons, le programme FORTA per- met l'intégration des régions périphé- riques dans le réseau routier national, tout en garantissant le financement des routes cantonales de montagne.

Laurent Favre, Conseiller d’Etat du canton de Neuchâtel et vice-président du SAB

6

Le SAB soutient avec succès la Société suisse d’économie alpestre (SSEA) dans ses actions en faveur de l’agriculture de montagne.

Image: © „Gstaad Saanenland Tourismus“

Erich von Siebenthal, Conseiller national et Président de la SSEA

4

Le SAB représente avec conviction les communes de montagne auprès du Parlement fédéral. C’est pourquoi il est important que toutes les communes de montagne fassent partie du SAB.

Peter Flück, membre du Grand Conseil Canton de Berne et membre du Comité du SAB

3

Depuis plus de neuf ans, le SAB et l’Aide Suisse aux Montagnards ont lancé le Prix Montagne. Ensemble, nous sommes parvenus à le faire connaître auprès du public et à en faire un événement important pour les régions de montagne.

Willy Gehriger, Président du Conseil de fondation de l’Aide Suisse aux Montagnards

Le Groupement Suisse pour les régions de montagne (SAB)

Le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) est une association qui défend les intérêts des régions de montagne. Le SAB s’engage, au niveau politique, pour assurer un développement durable des régions de montagne et de l'espace rural. Le SAB est aussi présent sur le terrain, par le biais de nombreux projets de développement.

La Vision 2035 du SAB présente quel avenir notre organisation souhaite pour les régions de montagnes et l'espace rural. Des informations complémentaires sont également fournies dans la brève présentation du SAB

Devenez membre!

16

Le SAB a coordonné notre projet de mise en valeur du lait de brebis. Cette organisation a constitué un partenaire idéal.

Ioan Agapi (Association des agriculteurs de montagne de Vatra Dornei, Roumanie et membre directeur de Euromontana)

15

Le SAB s'est imposé comme la voix des montagnards sur le plan fédéral. Qu'il s'agisse d'énergie, de service public, d'agriculture ou de tourisme, le SAB veille à la cohésion nationale.

Christophe Darbellay, Conseiller d'Etat du Valais

13

Le SAB, en développant son label pour les jeunes des régions de montagne, a conçu un projet novateur et porteur d’avenir. 

Josef Schuler, ancien directeur de l'Office pour les activités culturelles et la jeunesse du canton d'Uri 

12

Le forum des jeunes du SAB nous donne l’occasion unique de participer au développement des communes ayant obtenu le label « jeunesse ». 

Moreno Donato, ancien président du Forum des jeunes du SAB

11

Quelles sont les conditions permettant aux jeunes de rester dans nos villages ? Avec son label « Communes de montagne - La jeunesse, notre avenir », le SAB a apporté une solution concrète!

Sabine Wermelinger, an. Présidente de la Commune Flühli-Sörenberg

10

Le SAB constitue un partenaire fiable pour assurer le maintien d'un service universel qui soit disponible sur l’ensemble du territoire.

Reto Lindegger, ancien directeur de l'Association des Communes Suisses

Dernières nouvelles

Les défis actuels ainsi que les perspectives de l'économie alpestre, au sein de l'espace alpin, ont été abordés à l'occasion des Journées internationales de l'économie alpestre à Viège. Cette rencontre a également été l'occasion de déguster des produits locaux, comme le choléra et la Raclette du Valais AOP, ainsi que de visiter des alpages. Les résultats de la conférence sont contenus dans une résolution qui a été adoptée à cette occasion.

Communique de presse

Résolution

En savoir plus

Le SAB est en faveur de la loi fédérale sur l’examen des investissements étrangers. Cette loi vise à créer un mécanisme de contrôle pour les investissements étrangers, afin d'éviter que des entreprises étrangères ne puissent prendre le contrôle d'infrastructures stratégiques. Pour le SAB, notamment en raison du contexte actuel, ce risque est réel et devrait augmenter au cours des années prochaines.

Prise de position au sujet des investissements étrangers

En savoir plus

Le SAB prend connaissance avec satisfaction du rapport en réponse au postulat sur le développement de la politique agricole, présenté aujourd'hui par le Conseil fédéral. Le SAB salue en particulier le fait que ce rapport adopte une approche globale, intégrant tous les secteurs des chaînes de création de valeur, de la production à la consommation d’aliments, en passant par leur transformation. Ce rapport reprend ainsi la même orientation que celle que le SAB avait présentée récemment, dans un document de position, largement soutenu par les milieux concernés.

Communiqué de presse au sujet du postulat agricole

En savoir plus

Le SAB - Groupement suisse pour les régions de montagne - soutient le projet de la CSEC-N visant à réduire les coûts pour l'accueil extrafamilial des enfants et à développer une politique d'encouragement proactive. Cependant, ce projet doit être remanié, par rapport au système d'incitation accordé pour le soutien par place d'accueil, ainsi qu'en ce qui concerne le montant des contributions pour les conventions-programmes.

Prise de position au sujet de l'accueil extrafamilial

En savoir plus

Le SAB - Groupement suisse pour les régions de montagne – recommande de rejeter l’initiative sur l’élevage intensif. L'agriculture de montagne, qui est caractérisée par de modestes structures, est déjà soumise à des prescriptions très strictes, en matière de bien-être animal. Des durcissements supplémentaires sont donc inutiles et affaibliraient encore l'approvisionnement de la population, au niveau des denrées alimentaires indigènes. 

CP au sujet de l'initiative sur l'élevage intensif

En savoir plus

L'assemblée générale et la journée d'étude auront lieu les 25 et 26 août 2022 à Andermatt (UR).

Le programme et le formulaire d'inscription se trouvent ici

En savoir plus

Dialoguez avec nous sur Facebook ou Twitter